Quoi regarder avant d’acheter une maison?

Acheter une maison est un tournant dans une vie. C’est investir dans un lieu qui deviendra le cadre de nos joies, de nos peines, et le refuge où se construiront de nombreux souvenirs.

C’est la raison pour laquelle il faut bien poser un regard attentif sur divers aspects pour s’assurer que la maison répond non seulement à nos besoins immédiats, mais aussi à nos aspirations à long terme. Explorez avec nos courtiers immobiliers à Rawdon les éléments à considérer pour faire de cet achat une expérience réussie et épanouissante.

Que faut-il vérifier avant d’acheter une maison?

Acheter en région n’est pas la même chose qu’acheter en ville. Il faut regarder des choses différentes, et notre courtier immobilier à Lanaudière Guillaume Tremblay vous en parle!

1. La fondation

L’attention portée à la fondation revêt une importance primordiale lors de l’achat d’une maison. La présence d’une fondation en béton coulé est souvent considérée comme un investissement solide, car elle offre une base robuste et durable.

Procédez à une inspection approfondie pour vérifier que la maison repose sur une fondation continue plutôt que sur des pilotis. Cette distinction garantit la stabilité structurelle et minimiser les risques de problèmes futurs liés à la fondation. On recherchera tout signe de fissures, de lézardes, ou de mouvements du sol, car ce seraient des problèmes structurels coûteux à réparer.

2. L’entretoit

C’est là que ça se passe. Dans le passé, certains faisaient des toits cathédrale (qu’on ne recommande pas, d’ailleurs!) et ils les faisaient mal. Il n’y avait pas de jeu d’air, c’était fermé. Or, si vous n’y avez pas accès, vous ne savez pas ce qu’il s’y passe.

L’entretoit offre une vue directe sur la charpente du toit. Il est essentiel de s’assurer qu’il n’y a pas de signes de dommages structurels, tels que des fissures, des déformations ou des signes d’infiltration d’eau. Des problèmes non résolus peuvent compromettre la stabilité de tout le toit. C’est là où vous pouvez détecter des fuites, voir s’il y a eu des travaux antérieurs, prévenir des infestations. Il faut donc bien vérifier ce point!

3. La fosse septique

De quand date la fosse septique? Un système septique défectueux peut entraîner des problèmes coûteux et des préoccupations environnementales.

Lors de l’évaluation de la fosse septique d’une propriété, il est important d’identifier avec précision son emplacement et de vérifier son accessibilité pour d’éventuelles opérations d’entretien. Un examen visuel permettra de repérer d’éventuels signes de dommages extérieurs, tels que des fissures, des affaissements du sol ou des zones saturées. Vous pouvez aussi vérifier que la taille de la fosse correspond au nombre d’occupants, afin d’éviter des problèmes potentiels. Obtenez des informations sur la date d’installation et l’historique d’entretien pour assurer le bon fonctionnement du système.

En outre, examinez le système de drainage, y compris le champ d’épuration, pour détecter toute indication de saturation du sol, comme des odeurs désagréables ou des flaques d’eau.

4. L’approvisionnement en eau

La qualité de l’eau et l’approvisionnement en eau sont des aspects essentiels à évaluer lors de l’achat d’une maison, car ils ont un impact direct sur la santé et le confort des occupants.

Il est recommandé de faire effectuer un test de qualité de l’eau pour évaluer la présence de contaminants tels que le plomb, les bactéries, les nitrates, les métaux lourds, etc. Un test approfondi peut révéler des problèmes potentiels qui pourraient affecter la santé des occupants.

Comprenez la source d’approvisionnement en eau de la maison. Cela peut être un réseau municipal, un puits privé, une source naturelle (comme un ruisseau), ou un autre système. Chaque source a ses propres implications en termes de qualité et de fiabilité. Vous pouvez vérifier aussi le débit d’eau, notamment pendant les heures de pointe, pour vous assurer qu’il est adéquat pour répondre aux besoins de la maison. Un faible débit ne serait pas idéal pour une famille nombreuse.

5. Le terrain

Ensuite, il vous faut regarder le terrain. Y a-t-il de fortes pentes? À savoir avant d’acheter un terrain ou la maison qui est dessus, la ville possède une carte des zones les plus à risques aux glissements de terrain. Mettez donc la main dessus pour vous assurer que vous achetez dans une zone qui n’est pas à risque.

Vérifiez s’il y a des restrictions liées au terrain, telles que des servitudes, des zones humides, ou des droits de passage. Ces restrictions peuvent limiter l’utilisation ou la modification du terrain. Évaluez l’état des arbres et de la végétation sur le terrain. Des arbres malades ou des plantes envahissantes peuvent nécessiter des soins ou des interventions.

6. Le zonage

Ce peut être intéressant de consulter un urbaniste pour ce point. Cette démarche permet de déterminer les possibilités d’aménagement, de construction et d’utilisation du terrain en conformité avec les régulations en vigueur. Il est nécessaire de s’assurer de la compatibilité du projet avec les règles de zonage spécifiques à la région.

Certains endroits peuvent imposer des restrictions quant à l’aménagement paysager, à la construction ou à l’utilisation du terrain. En examinant attentivement le zonage, on s’assure de respecter les normes en place, ce qui évite des complications futures et optimise l’utilisation du bien. De plus, il est pertinent de se renseigner sur l’historique des sinistres dans la région afin de mieux comprendre les éventuels risques ou contraintes associés à la propriété.

7. L’isolation thermique et phonique

Le bruit est un facteur important pour l’achat d’une maison, et c’est pourquoi il faut se renseigner sur l’isolation. Tout d’abord, vérifiez l’efficacité de l’isolation thermique pour assurer une température intérieure confortable tout au long de l’année. Cela inclut l’examen des fenêtres, des portes et de l’isolation des murs.

L’isolation phonique joue un rôle essentiel dans la création d’un environnement calme et paisible à l’intérieur de la maison. Assurez-vous que les murs et les planchers sont conçus pour réduire la transmission du bruit entre les pièces. L’emplacement de la maison par rapport aux sources potentielles de bruit externe joue un rôle aussi, telles que les routes principales, les aéroports ou les zones industrielles.

8. L’électricité

Lors de l’examen de l’électricité d’une maison, prenez en compte l’état du tableau électrique, en vous assurant qu’il est moderne et adapté aux besoins actuels. Jetez un coup d’œil au système de câblage pour repérer d’éventuels signes de vieillissement, de surcharge ou de problèmes potentiels. Assurez-vous que l’installation électrique est conforme aux normes locales, et vérifiez le bon fonctionnement de toutes les prises, interrupteurs et luminaires.

9. La plomberie

Quelle est la qualité du système de plomberie? On vérifie les robinets, les toilettes, et n’hésitez pas à demander quand ont été effectués les derniers changements.

Acheter une maison implique des vérifications importantes.

Comment faire une bonne inspection pour une maison?

Au-delà de tous ces aspects, posez-vous les questions suivantes:

  • Y a-t-il des rénovations à faire, qui vont impliquer un budget supplémentaire?
  • Connaissez-vous les coûts d’entretien annuels de la maison?
  • Avez-vous pensé à réaliser une inspection préachat de la propriété?

Nous ne vous recommandons que trop bien d’être entouré de professionnels, notamment d’un bon courtier immobilier connaisseur de la région, car ce dernier saura parfaitement quelles questions poser, quoi regarder au niveau de la maison et du terrain. C’est le meilleur moyen de faire une offre d’achat pour une maison en paix!

Chez Courtier Immobilier Lanaudière, l’équipe Guillaume Tremblay Remax se fait toujours une joie d’accompagner les acheteurs et les vendeurs dans leurs recherches. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez acheter. Vous pouvez aussi consulter les maisons à vendre à Lanaudière!

Partagez